Observation microscopique d’une abeille

Photos d'observation microscopique d'une patte de la 3ème paire d'une abeille (x 60)

Nous observons ici l'extrémité de la patte de la 3ème paire d'une abeille. Elle est formée de « tarses » et de nombreux poils sont présents, sur lequel se fixe le pollen.

Tout juste après l'extrémité de la patte, l'abeille possède une corbeille à pollen. Elle y dépose le pollen qu'elle récolte grâce à son peigne, qui est formé des longs poils visibles sur la photographie. Elle forme une « boule » de pollen dans sa corbeille, en butinant de fleur en fleur pour emmagasiner un maximum de pollen.

Photos d'observation microscopique des pièces buccales d'une abeille (x 60)

Nous observons ici le labium de l'abeille, qui est la pièce buccale centrale sur la photographie. La labium se termine en prenant la forme d'une sorte de langue. L'abeille a un régime alimentaire de type suceur-lécheur : le bout de son labium lui permet de prélever le nectar des fleurs qu'elle butine.

Nous voyons ici que le labium possède une sorte de tube interne dans lequel va être transporté le nectar aspiré pour arriver jusqu'à l'appareil digestif de l'abeille. L'abeille a aussi un régime alimentaire de type broyeur, elle possède donc aussi des mandibules dentées non-visibles sur ces images. Ses mandibules dentées sont néanmoins plus petites que celles de la sauterelle omnivore.