Champignon de Paris

16/10/2016

C'est le champignon le plus cultivé dans des champignonnières à cause de sa facilité de production et maintenance. Aujourd'hui, c'est l'espèce la plus facile à trouver dans le supermarché, 3/4 des champignons vendus appartiennent à cette espèce. Nous avons choisi cette espèce pour l'étude au laboratoire des cellules des champignons car elle est facile à obtenir.

Photographie de Agaricus bisporus prise au microscope optique X 900

Dans la photographie nous observons tout d'un coup des filaments. C'est le mycélium. Cette partie permet de décomposer la matière organique. Le mycélium est aussi capable d'absorber facilement des éléments organiques qui sont dans son milieu et sont nécessaires à la survie de ses cellules. Finalement ils absorbent plus facilement que les racines des plantes un élément crucial pour la vie: l'eau. Le champignon n'est formé que par l'enchevêtrement de ces filaments. 

Sur notre photographie n'est pas observable, mais des spores sont adhéres à la fin de chaque filament. Ces spores sont les responsables de 


Auteurs : Damien Tallent et Pablo Rivera (terminale S)