Élodée

14/10/2016

Plante aquatique qui est originaire du Canada. Cette plante peut être retrouvée dans les lacs volcaniques du Salvador. Nous l'utilisons dans notre laboratoire de SVT pour observer les cellules chlorophylliennes car ses feuilles sont composées d'une seule couche de cellules, ce qui facilite l'observation des composants de la cellule chlorophylienne au microscope optique.

Ci-contre, photographie de l'élodée de notre laboratoire. 

Nous observons des cellules chlorophylliennes. Dans ces cellules nous distinguons les chloroplastes (organites présents dans le cytoplasme) qui se déplacent en suivant une trajectoire circulaire au sein de la cellule. Nous supposons la présence d'une paroi externe cellulosique rigide à cause de la forme rectangulaire de la cellule. Nous savons aussi que la cellule possède une membrane plasmique.

La cellule chlorophylienne possède également un noyau et une vacuole (impossible à voir sur notre photographie prise au microscope optique sans utilisation de colorant). 

Elodea canadensis 

Damien Tallent et Pablo Rivera Silva, Terminale S.