Sais-tu qu'il y a de l'or au Salvador ?

"La industria cabalga en Centroamérica" 11 de junio de 2006, El Diario de Hoy.
"La industria cabalga en Centroamérica" 11 de junio de 2006, El Diario de Hoy.

El Salvador est un pays peu exploité dans le domaine de l'extraction des minéraux rares et chers, comme l'or. C'est un pays qui se trouve dans la ceinture d'or d'Amérique Centrale, et qui compte avec une richesse en or d'environ 3,3 milliards de dollars. Le processus d'obtention d'or est un travail exhaustif car il va de la détection jusqu'à l'extraction, et comporte plusieurs conséquences sociales et environnementales. 

Avec nos connaissances acquises en géosciences et à l'aide du journaliste Michaël Faujour, on expliquera la formation de ce minerai, le contexte tectonique favorable qui a permis son apparition, la procédure de son extraction, ainsi que les problèmes que son exploitation causerait sur le territoire salvadorien.

Cliquez sur les images ci-dessous pour en apprendre plus.

Une potentialité inexploitable

En conclusion, le territoire salvadorien possède une potentialité non exploitée. Grâce aux circonstances tectoniques entre la plaque Cocos et la plaque des Caraïbes, des gisements d'or ont été formés, par conséquent des mines comme El Dorado et San Sebastián furent installées. Cependant, l'exploitation d'or a connu des contraintes, comme la loi d'interdiction de l'extraction des ressources minérales mise en place en 2017, ou l'opposition des associations pour la protection de l'environnement. On pourrait croire que El Salvador, en permettant le minage d'or, aurait l'opportunité de se développer et acquérir une importance économique mondiale. Néanmoins, l'industrie minière entraîne une pollution importante de l'eau et cause des dégâts à la flore et la faune. En outre, cette industrie peut provoquer des conflits sociaux. Enfin sachant que les investisseurs sont étrangers et connaissant les lois salariales du pays, il n'est pas certain que son exploitation puisse conduire à une augmentation du PIB... Il faudra que les futures générations garde en mémoire le dur combat du peuple salvadorien pour résister à la tentation et ne pas céder. Choisissons l'eau, la biodiversité de notre pays, et la santé du peuple.

Paolo Hoogland, Federico Arévalo, Angulo Diego, Rodríguez David de 1S